l'antre des Cuspna

Je voudrais mourir si cela ne vaudrait mieux que de ramper, de s'avilir et se prostituer
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il y a bien longtemps...

Aller en bas 
AuteurMessage
La Conteuse



Messages : 1
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Il y a bien longtemps...   Dim 23 Nov - 6:09

Chapitre 1

L’aube venait de se lever, mouchetant le ciel ébène de taches rosées. Une grande silhouette drapée dans une sombre cape, se tenait appuyée contre le tronc d’un arbre, à l’orée du bois. Seuls ses yeux vairons étaient perceptibles dans l’obscurité de sa capuche relevée sur son front.
Face à lui se dressait un immense édifice de pierres, creusé dans la roche sur le flanc d’une montagne. Fier et hautain, il surplombait l’homme de toute sa hauteur. Pourtant, à cette distance, il pouvait aisément le tenir dans la paume de sa main. Malgré la puissance et l’austérité pesante qui émanait du château royal, nul ne pouvait nier sa perfection. Des tourelles gracieuses s’enroulaient vers les nuages, telles des filles de joies dansant pour envoûter les dieux. Des gargouilles malsaines montraient les crocs, les ombres de l’aurore dansant sur la pierre, leur donnant vie. Elles rappelaient aux paysans leur condition d’esclaves, leur statut d’excréments pour le roi, roi qui pouvait les écraser d’un simple hochement de tête, tel du crottin de jument sous le talon d’un noble chevalier.
Le hurlement d’un loup brisa le silence de l’aube. L’heure approchait. Les membres de l’homme se tendirent sous la tension du moment. Cela se jouait à si peu…

Au même instant, alors que le chant du loup se faisait entendre, un hurlement se répercuta contre les murs épais du château. Puis plus rien. Un silence de mort glissa le long des couloirs habillés d’épaisses tentures d’or et de pourpre. Une dizaine de minutes plus tard, une jeune fille ayant à peine l’âge d’enfanter errait dans les rues, ombre furtive glissant sur les maisonnées. Tremblante à la fois de froid et de peur, elle resserra le paquet qu’elle tenait contre sa maigre poitrine. Haletante, elle courrait, tournant à intervalles irréguliers dans les ruelles, restant dans l’ombre des bâtiments. Ses jambes courraient. Avancer, toujours, ne pas s’arrêter, sous aucuns prétextes. Elle respirait bruyamment, l’air froid lui brûlait la gorge. La moiteur de son front était contradictoire avec le filet de sueur froide qui roulait le long de son dos. Elle arriva enfin au pied de la colline. Déterminée bien que terrifiée, elle ne s’arrêta pas. Courbée en deux, le paquet serré contre elle, elle commença à monter péniblement la côté. Trébuchant parfois, roulant sur quelques pierres de temps à autre, elle manquât plus d’une fois de tomber. Mais sa main libre arrêtait la chute, ses doigts s’enfonçant dans la terre froide et humide. Enfin elle arriva, tombant nez à nez avec un homme, dont les traits étaient occultés par une épaisse cape noire. Il tendit les bras avec impatience. Elle laissa glisser le paquet entre les mains gantées de noir de l’homme. Celui ci se détourna dans un mouvement de cape et rejoignit les deux chevaux qui attendaient plus loin. Le jeune garçon à la tignasse flamboyante assit sur l’une des bêtes lui tendit les rênes. En silence, les deux cavaliers s’enfoncèrent dans l’épaisse forêt.

La journée qui suivit fut un jour de liesse. La reine venait d’offrir un prince à son peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il y a bien longtemps...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a bien longtemps...
» Devoir n°1 2ème AM (2011/2012)
» mon bébé de 4 mois ne dort pas longtemps la nuit
» Hadith du bien-guidé vs conquête de la lune
» N'arrive pas à bien avaler oO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'antre des Cuspna :: Au coin du feu...-
Sauter vers: